Federation de Katori Shinto Ryu

F.K.S.R.

L’HISTOIRE DU JAPON DES SAMOURAIS

 

B r è v e    c h r o n o l o g i e    d e    l ' h i s t o i r e    d u    J a p o n    d u    m i l i e u    du    X I I e    s i è c l e    à    l a    f i n    d u    X I X e    s i è c l e

 

  1/  Ere HEIAN - 794 à 1185  


De 1150 à 1185 : les clans MINAMOTO (ou GENJI) et TAIRA (ou HEIKE) se livrent à une lutte acharnée pour le pouvoir. Cette période s'achève de 1180 à 1185 par les guerres de GEMPEI.  



1185 : Ecrasement des derniers restes du clan TAIRA lors de la bataille navale de DAN NO URA par les forces de MINAMOTO NO YORITOMO, conduites par son demi-frère YOSHITSUNE. 


 

  2/ Ere KAMAKURA - 1185 à 1333    Sabre TACHI de type KOTO  


1192 : MINAMOTO NO YORITOMO est nommé SHOGUN. Il transpose son gouvernement, le BAKUFU, ce qui signifie "gouvernement sous la tente", à KAMAKURA.

   



1200 : Effacement des SHOGUN MINAMOTO. Le pouvoir réel est exercé par des régents issus de la famille HOJO.   

1274 : 1ère tentative d'invasion mongole (baie de Hakata dans l'ile de Kyushu). Elle est repoussée.   

1281 : 2e tentative d'invasion mongole par une armée extrêmement puissante (4000 navires). C'est un typhon qui sauve le pays de l'invasion en détruisant la flotte mongole. C'est le KAMI KAZE, le vent divin.   

 

  3/ Ere MUROMACHI - 1333 à 1568    Apparition du KATANA de type KOTO  


1336 : le général ASHIKAGA TAKAUJI dépose l'empereur et en fait élire un autre.

1338 : Il se fait donner le titre de SHOGUN.

1338/1392 : Période dite de la Cour du Nord et du Sud (Nambokucho). Le shogun ASHIKAGA YOSHIMITSU s'installe à Kyoto, la capitale impériale, dans le quartier de MUROMACHI.

1387 : Naissance de IIZASA CHOISAI IENAO, fondateur du Katori Shinto Ryu.  


1482/1558 : SENGOKU JIDAI (ère du pays en guerre). A la mort du shogun Ashikaga Yoshimasa, débutent 70 années de guerres civiles et de luttes entre les grands féodaux.

1543 : Introduction de la première arme à feu au Japon.   

 

  4/ Ere MOMOYAMA - 1568 à 1603    Création des sabres SHINTO  


1568 : Le général ODA NOBUNAGA prend le pouvoir et entreprend de mettre un terme aux conflits. Il ne prend pas le titre de shogun et se contente de régner par la force. Il entre en lutte avec le pouvoir des temples, très puissants à cette époque (ils abritaient de très nombreux moines guerriers appelés SOHEI).

1575 : Bataille de NAGASHINO - écrasement du clan TAKEDA par les armées de NOBUNAGA qui emploient pour la première fois les armes à feu de façon systématique (voir le film d'Akira Kurosawa : KAGEMUSHA).

1582 : A sa mort, son principal général, TOYOTOMI HIDEYOSHI, prend le pouvoir. Il se fait nommer régent (KAMPAKU). Il a son château à FUSHIMI, sur la colline de MOMOYAMA.



1584 (ou 1580, date controversée) : naissance de MIYAMOTO MUSASHI.

1592/1598 - campagnes de Corée : le Japon tente d'envahir la Corée mais se heurte à une farouche résistance des coréens, aidés des chinois.   

1598 : à la mort de Hideyoshi, un conseil de régents dirige le Japon (lire le livre de J. CLAVELL "SHOGUN").   

1600 : bataille de SEKIGAHARA. Le clan de TOKUGAWA et ses partisans (armées de l'Est) écrasent le clan d'ISHIDA MITSUNARI (armées de l'Ouest).

1603 : TOKUGAWA IEYASU devient SHOGUN.

 

  5/ Ere EDO - 1603 à 1868    Naissance des sabres SHINSHINTO vers 1760 


1615 : annéantissement des derniers partisans du fils de TOYOTOMI Hideyoshi à OSAKA. Le gouvernement s'installe à EDO (aujourd'hui TOKYO). L'ère TOKUGAWA commence et durera 250 ans.   



1630 : Le Japon se referme sur lui-même et interdit toute relation avec les étrangers.

   

1644/1645 : écriture du GO RIN NO SHO par MIYAMOTO MUSASHI

 



1854 : Arrivée du Commodore PERRY, qui avec ses canonnières, force le Japon à s'ouvrir à l'Occident.   

 


 

  5/ Ere MEIJI - 1868 à 1912    Naissance des sabres GENDAITO  


1867 : L'empereur MUTSUHITO reprend le pouvoir, abroge le SHOGUNAT et adopte le nom de MEI JI. C'est la restauration MEIJI. EDO devient la capitale impériale sous le nom de TOKYO (capitale orientale).   



1873 : Création d'une armée nationale au sens moderne du terme, basée sur la conscription.   

1876 : Interdiction du port du sabre.                                        

1877 : Révolte de SATSUMA. Derniers soubresauts des partisans de l'ancien système. Des troupes loyalistes à l'ancien shogun se révoltent, conduites par un général du nom de SAIGO TAKAMORI. Elles sont écrasées par l'armée à KUMAMOTO et à KAGOSHIMA (île de Kyushu).